Vous êtes ici

 

L'état civil numérisé !

​Des centaines de milliers d'actes d'état civil ont migré vers la BAEC ou "Base de données des Actes de l'Etat Civil" de la Ville de Bruxelles.

NumérisationCes actes (de naissance, de mariage, de décès) d'avant 1991 n'existaient que sur papier. Il a fallu, avec la société Vanden Broele qui avait emporté le marché, mettre en place une infrastructure de migration avant de scanner les documents papier et d'entamer leur migration vers le BAEC. Ce sont donc pas moins de 440.000 actes qui ont été scannés et ont ensuite été transférés vers la base de données communale.

Les actes publiés après 1991 existaient déjà sous forme numérique (solution Saphir de Civadis) mais l'opération de migration a nécessité également la mise en production de nouvelles versions (releases) de l'outil (47 mises en production de 2018 à avril 2019), la mise en place d'une infrastructure spécifique avant la migration même de 250.000 actes. Au total, 98% des actes d'état civil ont pu être livrés et testés pour le démarrage officiel du BAEC le 1er avril 2019.

La Ville de Bruxelles, par l'intermédiaire du coordinateur de projets IT du département Démographie, s'est félicitée de l'excellente collaboration dans ce projet et s'est réjouie que "malgré les nombreuses contraintes techniques et deadlines, nous avons pu atteindre nos objectifs par le fruit de cette collaboration".

Le projet est officiellement clôturé. Il faut donc assurer une maintenance c'est-à-dire remonter des bugs et problèmes techniques liés à l'intégration de certains (types d') actes. Comme l'observe la Ville, "chaque problème bloquant est donc systématiquement pris en charge et remonté auprès des différentes équipes techniques le cas échéant afin qu’une solution soit dégagée au plus vite".

11/06/2019 - 11:30